Sentier Matawinie Sud

Sentier national

Par un beau dimanche qui devait s’annoncer nuageux et un brin pluvieux, nous décidons avec toutou de partir faire une randonnée dans le secteur de Sainte-Émilie-de-l ’Energie, soit au Sentier Matawinie Sud.

Départ tôt, car 2 heures de route à faire, nous arrivons donc à 9h30 au stationnement situé au rang 4 à Saint-Émilie-de-l’Énergie.  À notre arrivée, beaucoup de gens sont déjà sur place. On comprend, à voir la rivière ainsi déchaînée, que beaucoup de kayakiste vont y passer la journée et que le stationnement va se remplir à une vitesse éclair.

Belle surprise, le soleil semble vouloir être au rendez-vous et nous, nous sommes prêts à commencer cette belle journée avec Noky qui n’en peut plus d’attendre.  Dès qu’il a ses sacoches sur le dos, il tombe en mode randonnée…donc, impatient de commencer.

Chien Border Collie couché dans la forêt. Il porte un sac à dos et est en laisse.

Nous décidons de faire la randonnée en sens horaire et pour cette journée nous ferons les deux boucles.

Nous prenons cette décision puisque la première boucle est plus difficile que la seconde.  Donc, c’est pourquoi je vous recommande notre trajet afin de garder la plus facile pour la fin.

Pour ce sentier, deux choix peuvent s’offrir à vous, une boucle de 12,2 km qui couvrira le lac Coutu et le lac Bernard en revenant au stationnement, ou bien vous pouvez allonger votre parcours en prenant une deuxième boucle, soit en prenant la direction du lac Kaêl pour faire un total de 16,5 km.  À vous de voir vos ambitions, car vous pouvez décider d’aller simplement relaxer avec pitou sur l’un des magnifiques emplacements de la boucle du lac Kaêl comme on en a vu.

Chute d'eau dans une forêt

Tout au long du trajet nous marchons dans une forêt à forte concentration de résineux où les sentiers sont tapissés d’aiguilles de pins qui lui font d’ailleurs une grande beauté, à travers de grandes sections boueuses qui rendent le sentier assez glissant et de cap rocheux.  Beaucoup de branches d’arbres feront embûches sur le chemin, car le sentier manque un peu d’amour, surtout dans sa première boucle. Nous devons donc occasionnellement faire des détours obligatoires pour revenir au sentier.

Sur la deuxième loupe, le sentier est beaucoup mieux entretenu et cette section vaut vraiment la peine d’y faire le détour, car c’est la plus belle des deux boucles.  Nous sommes tout près du lac Kaêl,  nous y voyons beaucoup de possibilités d’y installer nos pénates pour un futur périple avec une tente et c’est très zen comme emplacement.

Tout au long du parcours, nous aurons l’occasion et la joie de voir de nombreuses chutes avec ses ruisseaux déchainés, des marais, des barrages de castors, des ponts, de nombreuses vues à 180 degrés.  Nos yeux sont constamment sollicités par le paysage et nos oreilles par le bruit des chutes.  C’est très agréable.

Nous aurons également le droit à de belles pancartes éducatives qui nous apprendrons que le castor pesant entre 45 à 65 lb en moyenne se nourrit bien sûr d’arbres, mais on y apprend que ses barrages sont une question de survit pour lui. L’étang artificiel qu’il se crée lui permettra d’emmagasiner sa nourriture dans la vase pour l’hiver.  C’est vraiment très intéressant ce petit extra pendant une rando.

Point de vue sur la forêt environnante. La photo est prise en haut d'une montagne, la vue s'étend sur plusieurs kilomètres.

Quant à Noky, lui, il s’est amusé à se mettre les pattes dans l’eau puisque nous avons eu à traverser des ruisseaux à de multiples reprises et comme un jeune gamin s’est amusé à se mettre les pattes dans la bouette.  Je ne vous dis même pas à quoi il ressemblait à la fin de la journée...  Mais bon, il était un chien heureux et malgré le 16,5 km, il avait encore beaucoup d’énergie.  La vie avec un Border Collie ! Même dans l’auto sur le retour, il trouvait le moyen de nous chanter des chansons du plus haut de ses cordes vocales.

Bref, magnifique journée,

Marie et Noky

Publié par

Marie-Claude Leroux

Facebook logoInstagram logoWebsite icon

Passionnée des chiens depuis toujours, j’ai ensuite développé une vraie passion dès l’âge adulte pour la randonnée. J’ai alors joint mes deux passions pour que mes complices, et maintenant mon beau Noky ce joignent à moi afin de parcourir les sentiers ici et là pour découvrir notre belle province, pays et États-unis.

Coordonnées

Chemin du Rang 4

Sainte-Émilie-de-l'Énergie, J0K 2K0

450-883-2730

www.parcsregionaux.org

Législation spécifique de race

BSL

✔ Sainte-Émilie-de-l'Énergie

Aucune interdiction, selon le règlement 08-RG-0712, vérifié le 2 mai 2021.